Vous êtes ici

Share

Atelier de formation sur l'analyse démographique pour la prise de décisions

Dakar, Sénégal, 1-5 décembre 2014 


Organisé sous les auspices du Réseau de l'UIESP pour le renforcement de la formation démographique en Afrique francophone

 

Formateurs : Allan G. Hill (University of Southampton) ; Claudine Sauvain-Dugerdil (Université de Genève) ; Richard Marcoux (Université Laval) ; Valérie Delaunay (Institut de Recherche pour le Développement) ; Cheikh Mbacké (consultant indépendant) ; Laurent Richard (Université Laval).

 

L'atelier de formation sur l'analyse démographique pour la prise de décisions – tendances et inégalités de mortalité et de fécondité en Afrique francophone a été organisé au Campus numérique de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à Dakar (Sénégal) du 1er au 5 décembre 2014, avec un financement de l'UNFPA et en collaboration avec l’AUF, l'Observatoire Démographique et statistique de l'espace francophone (ODSEF), et l'Institut de recherche pour le développement (IRD) au Sénégal.

 

 

L'atelier a réuni 24 participants, essentiellement des analystes basés dans les instituts  nationaux de statistique dans divers pays d’Afrique francophone (Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Mali, Mauritanie, Niger, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo); deux assistants de formation ainsi que six formateurs disposant d’une vaste expérience dans l'enseignement des méthodes démographiques et/ou dans l’exploitation  des données de recensement et d'enquête dans la région.

  

Les objectifs de l'atelier étaient les suivants : 

 améliorer la capacité d'analyse et d’utilisation des données de recensement ; 

 mieux communiquer sur les données de population avec les décideurs et le public en offrant une formation à un logiciel de cartographie afin de représenter géographiquement les tendances démographiques et  de maximiser leur impact potentiel sur les politiques et programmes au niveau local et régional ; 

 démontrer la valeur particulière des données de recensement qui, en raison de leur exhaustivité, sont particulièrement adaptées à la réalisation d’analyses désagrégées des tendances démographiques. 

  

L'atelier a alterné cours magistraux et exercices pratiques utilisant les Outils pour l’estimation démographique, un manuel en ligne proposant des méthodes d'estimation démographiques pour les données limitées ou incomplètes développé par un groupe de travail de l'UIESP avec un financement de l’UNFPA. Le manuel a été traduit en français pour cet atelier et est maintenant disponible en ligne sur le site de l'UIESP sur le lien suivant : http://demographicestimation.iussp.org/fr.

 

L'atelier a porté principalement sur la fécondité et la mortalité infantile en Afrique en montrant comment les méthodes d'estimation démographique pouvaient servir à comprendre les tendances et les inégalités démographiques. Une attention particulière a été accordée à l'analyse de données ventilées au niveau régional pour mettre au jour  les inégalités de mortalité infantile, d'espérance de vie et de fécondité par niveau d'instruction de la mère, localisation géographique, milieu urbain ou rural. L'atelier comprenait en outre une courte introduction à QGIS, un logiciel libre de cartographie qui, en présentant les analyses fondées sur le recensement ou sur d'autres sources de données sous la forme attractive de cartes géographiques, permet d’améliorer considérablement l'impact de ces résultats sur les décideurs politiques.   

 

L'évaluation menée après l'atelier montre que les participants ont trouvé très utile les outils de formation en ligne ainsi que l'atelier de formation. Cent pour cent des répondants le recommanderaient à leurs collègues. Deux tiers d'entre eux, cependant, ont estimé que l'atelier était trop court. Étant donné le nombre de candidats qui avaient soumis leur candidature pour cet atelier ainsi que les évaluations très positives des participants, il semble qu’une forte demande existe pour rééditer cet atelier, probablement en prolongeant sa durée à 10 jours ou deux semaines.

 

Voir aussi : 

 Les exercices, les présentations et les documents de référence.

 Le rapport du séminaire (en anglais), le programme et les participants.

 La page web du réseau francophone (FraNet).

 

 
Français
Donate