Vous êtes ici

Share

Atelier de formation sur l'analyse démographique pour la prise de décisions

Dakar, Sénégal, 2-6 novembre 2015 

 

Formateurs : Richard Marcoux (Université Laval, Canada) ; Cheikh Mbacké (Université de Thiès, Sénégal et Université Laval, Canada) ; Abdramane Soura, Gabriel Sangli et Hamidou Koné (ISSP, Université de Ouagadougou, Burkina Faso) ; Cheikh Tidiane Ndiaye (Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD), Sénégal). Et par vidéo conference : Laurent Richard (Université Laval, Canada).

 

L'atelier de formation sur l'analyse démographique pour la prise de décisions : Les outils en ligne de l’UNFPA / UIESP  a été organisé au Campus numérique de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à Dakar (Sénégal) du 2 au 6 novembre 2015, avec un financement de l'UNFPA et en collaboration avec l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou, Burkina Faso, de l’Observatoire Démographique et Statistique de l'Espace Francophone (ODSEF) de l’Université Laval, Canada-Québec, et de l’Agence Universitaire de la Francophonie.

  

La formation consiste en une introduction pratique à la dernière version d’un ensemble d’outils en ligne (toolkit) d'analyse démographique développé par l'UIESP avec le soutien du UNFPA - Tools for Demographic Estimation* - récemment traduit en français grâce à un financement de la fondation William et Flora Hewlett. Ces outils sont disponibles en ligne sur le site de l'UIESP. Cet atelier, qui a réuni onze participants, était destiné au personnel chargé de l'analyse des données démographiques en Afrique francophone dans les bureaux nationaux de statistique, les ministères, les organismes de santé publique et de planification familiale, et les organisations non gouvernementales qui s'occupent des statistiques de la population. Des équipes d’analystes du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée et de la Mauritanie ont pu y participer sous l’encadrement d’enseignants-chercheurs de l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou ainsi que de l’ODSEF. Des collègues de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie et de l’Université de Thiès y ont également collaboré.



Cet atelier est une réplique d'un atelier de 2014 sur le même sujet. Compte tenu de la forte demande de formation à ces méthodes de la part des offices nationaux de statistique dans la région, il a été décidé d'organiser un second atelier pour les équipes d'analystes d'un petit nombre de pays où l’analyse des recensements récents est en cours ou sur le point de commencer. Cette année, les participants de Guinée, qui n’avaient pas pu participer à l’atelier de 2014 du fait des interdictions de déplacement liées à l'épidémie d'Ebola, ont finalement pu participer à cet atelier. Ce fut également une opportunité de présenter ces outils de formation en ligne aux formateurs des centres de recherche et de formation de la région. C’était le plus souvent leur première utilisation de ces outils en ligne pour l’estimation démographique et ces formateurs ont trouvé des modules très utiles et comptent les utiliser dans leurs centres de formation.

 

Les objectifs de l'atelier étaient les suivants : 

  • améliorer la capacité d'analyse et d’utilisation des données de recensement ; 
  • mieux communiquer sur les données de population avec les décideurs et le public en offrant une formation à un logiciel de cartographie afin de représenter géographiquement les tendances démographiques et  de maximiser leur impact potentiel sur les politiques et programmes au niveau local et régional ; 
  • démontrer la valeur particulière des données de recensement qui, en raison de leur exhaustivité, sont particulièrement adaptées à la réalisation d’analyses désagrégées des tendances démographiques. 

 

L'atelier a porté principalement sur la fécondité et la mortalité infantile en Afrique en montrant comment les méthodes d'estimation démogra-phique pouvaient servir à comprendre les tendances et les inégalités démographiques. Une attention particulière a été accordée à l'analyse de données ventilées au niveau régional pour mettre au jour  les inégalités de mortalité infantile, d'espérance de vie et de fécondité. L'atelier comprenait en outre une courte introduction à QGIS, un logiciel libre de cartographie qui, en présentant les analyses fondées sur le recensement ou sur d'autres sources de données sous forme de cartes géographiques, permet d’améliorer l'impact de ces résultats sur les décideurs politiques.   

 

L'atelier a alterné cours magistraux et exercices pratiques utilisant ces outils pour l’estimation démographique pour les données limitées ou incomplètes.

 

L'évaluation menée après l'atelier montre que les participants ont trouvé très utile les outils de formation en ligne ainsi que l'atelier de formation. Deux tiers d'entre eux, cependant, ont estimé que l'atelier était trop court et qu'ils auraient préféré avoir plus de temps pour les exercices pratiques.

 

*Moultrie T, Dorrington R, Hill A, Hill K, Timaeus I, Zaba B. (2013), Tools for Demographic Estimation, IUSSP, Paris, 419 p.

 

Lire aussi : 

 Le programme, les présentations et les documents de référence de l'atelier. 

Français
Donate