Vous êtes ici

Share
 

Comité « Théories de la transition contraceptive »

 

Le Comité scientifique de l'UIESP sur les théories de la transition contraceptive: modèles pour les pratiques contemporaines a été mis en place et planifie ses activités pour 2020 et 2021.

 

L'objectif du comité est de développer une théorie globale de l'utilisation de moyens contraceptifs au niveau de la population. Il s'agit d’établir un cadre conceptuel de la façon dont l'utilisation des moyens de contraception modernes fait la transition de taux bas à des taux élevés dans les populations contemporaines d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine. Ce cadre se fondera strictement sur les données empirique des six dernières décennies, que ce soit à partir de la recherche empirique existante ou de nouvelles recherches empiriques réalisées par ce comité. Une question clé porte sur l'universalité des transitions contraceptives, c'est-à-dire dans quelle mesure les données empiriques suggèrent une ou un petit ensemble de voies universelles vers des taux plus élevés d'utilisation de moyens de contraception modernes ou bien une diversité de types de voies distinctes (par exemple en fonction de facteurs régionaux ou socio-économiques).

 

Les activités de ce comité bénéficieront d’une subvention de la fondation Bill & Melinda Gates pour la période du 1er juillet 2019 au 31 décembre 2021.

 

Les membres du comité sont : John Casterline, président (États-Unis) Ann Biddlecom (États-Unis); Irene Casique Rodriguez (Mexique); Jamaïque Corker (États-Unis); Allen Kabagenyi (Ouganda); Nathalie Sawadogo (Burkina Faso); Chander Shekhar (Inde). Suzana Cavenaghi (Brésil) assure la liaison avec le Conseil de l'UIESP.

 

Les membres du comité qui participaient à la 8e Conférence africaine sur la population à Entebbe, en Ouganda, du 18 au 22 novembre 2019 se sont réunis pour planifier les activités à venir. Sur la base de ces échanges, le comité prévoit d’organiser des réunions scientifiques en juin 2020, en février 2021 et en décembre 2021 (cette dernière immédiatement avant ou après le Congrès de l'UIESP). L'ordre du jour de ces réunions sera élaboré par le comité lors de discussions ultérieures en décembre 2019 et janvier 2020. À l'heure actuelle, le comité vise deux résultats de recherche majeurs : une collection d'articles (ouvrage scientifique ou numéro spécial de revue) ; un article de fond qui présentera un cadre conceptuel de la transition contraceptive tel qu’il se dégage des activités scientifiques du comité.

 

 

Français
Donate