Vous êtes ici

Share

Les recommandations d’Ethicore pour l’UIESP

 

Début 2016, l’UIESP a reçu une subvention pour renforcer son efficacité organisationnelle de la part de la Fondation William et Flora Hewlett. Il s’agissait d’aider l’association à redéfinir sa stratégie d’ensemble, et plus particulièrement en termes de communication et de levée de fonds. Cette initiative était la bienvenue dans une période de réduction notable des fonds octroyés pour les activités générales et activités sur projets par les gouvernements et les autres bailleurs, tels que l’UNFPA. Les revenus que l’Union retire des adhésions de ses membres et des inscriptions au Congrès ne suffisent pas à couvrir la totalité des coûts de fonctionnement. Elle doit diversifier ses sources de financement et définir un plan d’action pour assurer la viabilité à long terme de l’Union et de ses activités. 

 

C’est dans cet esprit que l’UIESP a fait appel à Ethicore,  une agence de conseil basée au Royaume-Uni et qui a déjà conseillé des associations comparables à l’UIESP. Pour mener à bien son expertise, Ethicore a examiné les activités et les finances de l’UIESP et a conduit des entretiens auprès des différents acteurs, bailleurs de fonds et membres. L’enquête menée auprès des membres au printemps dernier a également permis de recueillir des informations utiles pour l’agence de conseil. En juillet, Ethicore a produit un rapport et des recommandations préliminaires que le Conseil de l’UIESP a examinées en septembre. 

 

Ethicore a souligné que l’UIESP une solide réputation internationale dans la promotion d’une recherche démographique de qualité à travers ses membres, ses comités scientifiques, ses séminaires et son Congrès, mais qu’elle devait faire plus pour accroître son rayonnement et mettre en lumière la recherche sur les questions de population. 

 

L’agence de conseil a recommandé que l’UIESP devienne plus proactive pour promouvoir ce champ de recherche en mettant l’accent sur des sujets pertinents en termes de politique et en favorisant les échanges interdisciplinaires  de façon à montrer l’intérêt de la démographie et de la recherche en population au-delà des limites de la discipline.  

 

Principales recommandations formulées par Ethicore : 

 

  • Conserver le Congrès international de la population en tant qu’événement de haut niveau, attractif pour les donateurs et sponsors, en développant des offres intégrées de parrainage pour assurer un financement suffisant. 
 
  • Augmenter le nombre d’événements de haut niveau, tels que des conférences thématiques entre chaque Congrès quadriennal, en les co-organisant si possible avec d’autres  associations (associations régionales ou associations d’autres disciplines  – sociologie, économie, statistiques, santé publique, etc.), et en les finançant par les droits d’inscription et par les offres intégrées de parrainage. 
 
  • S’ouvrir davantage aux autres disciplines pour promouvoir les contributions de la démographie et des sciences de la population sur toute une gamme de sujets qui traversent les frontières disciplinaires. 
 
  • Se rapprocher activement d’autres organisations et disciplines et les inviter à participer aux activités de l’UIESP.  Pour ce faire, il faudra sans doute définir une forme d’affiliation institutionnelle, qui permettrait une reconnaissance plus formelle des partenaires travaillant dans le champ de la population.  
 
  • Développer les compétences et impliquer les nouvelles générations de démographes en donnant aux plus jeunes (doctorants,  post-doctorants, chercheurs-enseignants en début de carrière) et à ceux qui sont engagés dans des recherches appliquées un rôle plus actif dans l’orientation des activités de l’UIESP. Le Conseil réfléchit à la meilleure façon d’inclure des collègues plus jeunes dans les instances de l’UIESP. 
 
  • Augmenter les ressources sur projets, pour couvrir les coûts de fonctionnement, en ciblant des thèmes pertinents pour les politiques et d’intérêt pour les bailleurs de fonds. En lien avec les membres du Conseil et des comités scientifiques, Ethicore est en train d’explorer les champs thématiques sur lesquels l’accent pourrait être mis, comme :  Big Data et Révolution des données, changement climatique et santé, vieillissement de la population, migrations internationales.  

  

Ce nouveau plan d’action devrait augmenter la visibilité et l’influence de l’UIESP, attirer de nouveaux membres et aider à fidéliser les membres actuels, en offrant un plus large éventail d’activités et de ressources. À terme, cela permettrait à l’UIESP de mieux remplir sa mission première de promotion de l’étude scientifique de la population.

 

La mise en œuvre de ce programme est un véritable défi. Elle demande un plus grand investissement dans la levée de fonds et la communication. Elle requiert aussi la participation active des membres de l’UIESP dans les activités à venir. Le Conseil de l’UIESP espère que les membres de l’association vont contribuer à ces nouvelles orientations en lui faisant part de leurs idées et suggestions. Il encourage collègues et étudiants à s’engager dans ces activités en rejoignant l’Union.

 

 

Français
Donate