Vous êtes ici

Share
 

Congrès international de la population 2021 - Visite à Hyderabad   

 

Les préparatifs pour le Congrès international de la population de 2021 à Hyderabad ont débuté. Nico van Nimwegen (Secrétaire général de l'UIESP) et Mary Ellen Zuppan (Directrice exécutive) ont rejoint Shireen Jejeebhoy (Vice-présidente de l'UIESP) en septembre dernier pour une visite de Hyderabad. La visite comprenait un arrêt à New Delhi pour rencontrer les membres de l'Association indienne pour l'étude de la population (IASP), qui piloteront le futur Comité national d'organisation (CNO) du congrès et d'autres partenaires. Le président de l'IASP, UV Somayajulu, et le vice-président, KV Subrahmanyam, se sont ensuite joints aux responsables de l'UIESP pour une visite du centre de conférence international d'Hyderabad et des réunions avec des responsables de l'État de Telangana.  

 

 

 

  

Le congrès se tiendra dans le Hyderabad International Convention Centre, situé dans un parc paisible près de HiTec City. Ce centre de congrès doté d'installations ultramodernes répond à tous les besoins techniques et de capacité du congrès. Un Novotel est relié directement au centre des congrès, offrant ainsi un hébergement pratique aux participants. Un grand nombre d'hôtels modernes à des prix abordables sont également accessibles à 15 minutes en taxi. Une ligne de métro est en construction qui reliera bientôt HiTec City à la vieille ville ; il devrait être opérationnel à la date du congrès, en décembre 2021. 

 

Hyderabad

Les participants auront beaucoup à voir et à faire à Hyderabad en dehors du congrès. 

 

Hyderabad est la « Silicon Valley » de l’Inde, avec un secteur technologique en plein essor dans l’État de Telangana, dans le sud de l’Inde. C’est une ville animée avec des immeubles de bureaux modernes et des immeubles résidentiels qui jaillissent partout, mais aussi des quartiers plus anciens très arborés.

 

 

 

Hyderabad a toujours été une ville riche. Les palais, les mosquées et les temples reflètent l'histoire de la ville et la diversité de sa population multiconfessionnelle. Le premier roi, le sultan Quili Qutub Shah, a fondé la ville au XVe siècle, en construisant la porte d'entrée de Charminar, qui reste l'un des bâtiments emblématiques de la ville. Dans les années 1700, la ville passa sous le règne du Nizam d'Hyderabad. À la fin du XIXe siècle, le 6e Nizam, qui tirait une grande partie de ses richesses des mines de diamants, était l'un des hommes les plus riches du monde, qui se plaisait à recevoir toutes les têtes couronnées d'Europe. Les palais et les résidences du Nizam sont désormais des musées ouverts à la visite. On peut prendre un thé et faire la visite du palais de Falaknuma, qui a été transformé en un hôtel doté de nombreux meubles d'origine. 

 

La première réunion du Comité international d'organisation aura lieu à New Delhi les 31 janvier et 1er février 2019. Nous vous tiendrons au courant de ses résultats dans le Bulletin de mars, qui comprendra des informations sur les dates de soumission des résumés ainsi que des informations sur l'organisation du programme scientifique. 

Pour en savoir plus sur Hyderabad, visionnez la vidéo « Découvrir Hyderabad » publiée par The Economist:  https://www.dailymotion.com/video/x6wx5ww   

 

 

 

 

 

 

Français
Donate