Vous êtes ici

Share

Réunions de l'UIESP en Inde: préparation du Congrès de Hyderabad et autres priorités

New Delhi, Inde, 29 janvier-1er février 2019 

 

Les préparatifs du Congrès international de la population qui se tiendra à Hyderabad en 2021 (IPC 2021) vont bon train. Le Conseil de l'UIESP ainsi que les comités d’organisation (international et national) du Congrès ont tenu une série de réunions fructueuses à New Delhi (Inde) au début du mois de février. Nous avons d’abord pris le temps de faire connaissance avec nos collègues indiens et d’élire le comité de pilotage du Congrès.

 

 

La préparation du programme scientifique a été au cœur de nos travaux. Il a été décidé de structurer ce programme en 25 grands thèmes couvrant l'ensemble des champs de recherche sur la population. Les participants pourront sélectionner le thème de leur choix pour leur soumission (un seul thème peut être sélectionné). Le nombre de soumissions en tant qu'auteur principal sera limité à deux afin d'assurer la participation la plus large possible. Pour garantir la qualité des travaux présentés au Congrès, toutes les soumissions seront évaluées par deux relecteurs, choisis pour leur expertise dans le domaine grâce à un système de mots-clés. En se fondant sur les évaluations des relecteurs, les responsables de thème organiseront ensuite des séances cohérentes, pertinentes et attrayantes d'un point de vue scientifique et/ou en termes de politiques de population. Les séances reflèteront également la diversité géographique et disciplinaire de nos membres. Les responsables de thème coopéreront pour trouver la meilleure place pour de bonnes soumissions pouvant relever de différents thèmes. Les séances simultanées constitueront le cœur du programme scientifique, qui comprendra en outre plusieurs séances plénières, dont les thèmes et les formats seront définis ultérieurement.

 

Le Conseil tient à associer le plus grand nombre de membres possible à la réalisation du Congrès de 2021 que ce soit en tant que responsables de thème, relecteurs, présidents de séance et, surtout, comme présentateurs de communications et de posters. Avec nos collègues indiens du comité international et du comité national d’organisation, le Conseil attend avec intérêt un Congrès qui s’annonce passionnant et pour lequel les réunions de Delhi ont donné un coup d’envoi prometteur. 

 

Si le Conseil a consacré beaucoup de temps à la préparation du Congrès de 2021 lors de sa réunion à Delhi, il a également travaillé sur d'autres priorités. L’une d’entre elles était d’assurer la participation des membres les plus jeunes aux nouveaux comités scientifiques créés l’année dernière. Pour ce faire, nous avons décidé que chaque comité devait inclure un jeune chercheur en début de carrière. Une autre piste est d’avoir davantage de séances et d'ateliers de formation lors de nos conférences. D'autres options pour attirer et impliquer les plus jeunes membres de notre association restent à explorer, y compris une enquête pour mieux connaître leurs demandes. Une autre priorité sur la liste du Conseil était de réfléchir aux moyens de promouvoir une Union plus éco-responsable : des options telles que la diffusion vidéo d'événements scientifiques pour atteindre davantage de membres de manière respectueuse de l'environnement seront expérimentées. Le Conseil et les comités scientifiques recourent de plus en plus souvent à la visioconférence pour leurs réunions de travail ; nous souhaitons continuer à explorer les différentes possibilités pour assurer des réunions scientifiques et des conférences plus vertes, et en particulier notre Congrès quadriennal.

 

Dans le but de renforcer nos réseaux internationaux et d'associer les institutions concernées à nos travaux, le Conseil a également décidé d'inviter des institutions travaillant dans le domaine  de la population à s'affilier à l'UIESP. Les statuts de l’UIESP (article 16) énoncent les règles applicables à ces affiliations. L'affiliation à l'UIESP facilitera la diffusion d'informations et la participation aux activités de l'UIESP. Espérons que cela incitera également les institutions à accueillir ou même organiser des événements joints (ateliers, séminaires). Cela pourrait également faciliter certaines procédures administratives (comme le paiement groupé des cotisations). Le Conseil estime que la mise en place de réseaux plus solides avec ces institutions accroîtra la visibilité de l'Union au niveau local. Cela devrait également permettre d’attirer de nouveaux membres associés à ces institutions affiliées et ou à fidéliser les membres actuels appartenant à ces institutions.

 

Vous pourrez suivre l’avancement de ces différents chantiers dans le Bulletin de l’UIESP.

 

 

Français
Donate