Vous êtes ici

Share

Conférence sur la population, la pauvreté et les inégalités

Université du Michigan, Ann Arbor (MI), États-Unis, 27-29 juin 2019

 

La Conférence sur la population, la pauvreté et les inégalités, organisée par le Comité scientifique de l'UIESP sur la population, la pauvreté et les inégalités, s’est tenue à l’Institute for Social Research (ISR) à l'Université du Michigan. Elle a bénéficié du soutien financier de la Fondation William et Flora Hewlett et de l'Institute for Social Research de l'Université du Michigan.

 

Comité scientifique :

Jocelyn E. Finlay (Harvard University), Murray Leibbrandt (University of Cape Town), David Lam (University of Michigan), Esther Leah Achandi (University of Dar es Salam), Farzana Afridi (Indian Statistical Institute), Kathleen Beegle (World Bank), Anda David (Agence Française de Développement), Marlene Lee (Population Reference Bureau), Marcelo Neri (Getulio Vargas Foundation), Nkechi Owoo (University of Ghana), Eliya Zulu (African Institute for Development Policy).

 

 

La Conférence de l'UIESP sur la population, la pauvreté et les inégalités avait pour objectif de à produire des données scientifiques pertinentes sur les interactions entre les dynamiques démographiques et la pauvreté et les inégalités. Des chercheurs du monde entier ont pu y partager leurs recherches sur ce thème, bénéficier en retour des précieux conseils de professeurs chevronnés et nouer de nouvelles collaborations de recherche.

 

Les communications portaient sur un large éventail de sujets à l'intersection de la population, de la pauvreté et des inégalités, en particulier dans les pays à faible revenu. Les présentations en séances plénières traitaient de thèmes transversaux qui ont par la suite été abordés dans l’ensemble des séances : l’importance d’une pratique méthodologique solide en utilisant l’exemple de l’utilité des expériences naturelles pour comprendre les processus complexes de la démographie économique (Duncan Thomas), lla nécessité de comprendre les différentes manifestations des inégalités de genre dans différents contextes en comparant l'exemple de l'Afrique subsaharienne à celui de l'Asie du Sud (Seema Jayachandran), et comment produire de la recherche qui ait un impact sur les politiques (Kathleen Beegle, Seema Jayachandran, Marcelo Neri et Eliya Zulu).

 

La conférence s'est déroulée sur 2 jours et demi, du 27 au 29 juin 2019, avec sept séances parallèles (quatorze séances) et trois présentations en séance plénière. Des thèmes de séances tels que « Développement, genre et formation des ménages », « Démographie et résultats sur le marché du travail », « Comportement en matière de santé de la reproduction et de fécondité », « Mobilité, pauvreté et inégalités », « Migrations internes » et « Inégalités et démographie : nouvelles approches » participaient d’un riche programme donnant lieu à 59 présentations au total. Dans chaque séance, la discussion sur les communications était introduite par un·e discutant·e avant de laisser le temps aux questions de l'auditoire. Les pauses entre les séances bruissaient des conversations animées des participants.
 

 

La conférence a réuni 94 participants du monde entier, dont 14 participants d'Afrique subsaharienne, 12 d'Asie du Sud, 9 d'autres pays de la région Asie-Pacifique, 6 d'Amérique latine, 6 d'Europe et le reste de diverses régions des États-Unis et du Canada, y compris de nombreux universitaires et étudiants de l'Université du Michigan. Les participants étaient principalement des économistes de formation, avec de fortes influences de la démographie et de la sociologie.

 

La conférence a offert aux chercheurs un cadre convivial et inclusif leur permettant d’approfondir leurs connaissances, d’obtenir un retour d’information et de forger des collaborations sur différents sujets ayant trait aux interactions entre population, pauvreté et inégalités. La prochaine conférence se tiendra l’année prochaine à Paris, en juin 2020, à l’Agence française pour le développement (AFD). L'appel à communications sera diffusé très bientôt.

 

Voir aussi :

- Plénière 1: Shocks: Using disasters to study population, poverty and inequality.

- Plénière 2: From research to policy: influencing decisionmakers.

- Plénière 3: Economic Development and Gender Equality: Exceptions to the Rule



Comité scientifique de l'UIESP sur la population, la pauvreté et les inégalités

Co-présdents :

  • Jocelyn E. Finlay (Harvard University, Harvard TH Chan School of Public Health) 
  • Murray Leibbrandt (University of Cape Town, Southern Africa Labour and Development Research Unit).

Membres du comité de pilotage : 

  • Esther Leah Achandi (University of Dar es Salam)
  • Farzana Afridi (Indian Statistical Institute)
  • Kathleen Beegle (World Bank)
  • Anda David (Agence Française de Développement)
  • Marlene Lee (Population Reference Bureau)
  • Marcelo Neri (Center for Social Policies, Getulio Vargas Foundation, Brazil)
  • Nkechi Owoo (Department of Economics, University of Ghana)
  • Eliya Zulu (African Institute for Development Policy)

Représentant du Conseil de l'UIESP : David Lam (University of Michigan, Institute for Social Research)

 

 

 

Français
Donate