Vous êtes ici

Share

Déclaration de l'UIESP sur le renforcement des données, de la recherche et de la formation sur les migrations dans le cadre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. 

 

30 novembre 2017

 

Lors de la réunion plénière de haut niveau sur les grands mouvements de réfugiés et de migrants, le 19 septembre 2016, l'Assemblée générale des Nations Unies a convenu de concevoir deux pactes mondiaux : un premier pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et un second sur les réfugiés. Le pacte sur les migrations sera élaboré grâce à un processus de négociations intergouvernementales et adopté lors d'une conférence intergouvernementale sur les migrations internationales qui se tiendra en 2018. Dans sa résolution 71/280, l'Assemblée générale a invité toutes les parties prenantes concernées, y compris les institutions scientifiques, à contribuer au processus préparatoire. 

 

Consciente du rôle qu’elle avait pu jouer dans l’élaboration du Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994 et dans des conférences antérieures des Nations Unies sur la population, l'UIESP a créé un comité spécial composé d'éminents spécialistes internationaux des migrations afin de rédiger une déclaration qui pourrait contribuer à la préparation du pacte mondial sur les migrations. 

 

Le Comité, avec l'appui des divisions de la population et des statistiques du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA), a préparé une première version de la déclaration, qui a été discutée le 30 octobre lors d'une séance conjointe UIESP / ONU-DESA lors du Congrès international de population de 2017 (Séance 39). 

 

Le 3 novembre, Philippe Fargues, président du Comité, a fait circuler une version amendée du projet de déclaration auprès des membres de l'UIESP et les a invités à transmettre leurs remarques et propositions de modifications. En réponse aux diverses suggestions et contributions reçues, le Comité de l'UIESP a révisé et complété le projet. 

 

Cette dernière version de la déclaration, axée sur le renforcement des données, de la formation et de la recherche sur les migrations, a été approuvée par le Conseil de l'UIESP et présentée le 30 novembre à la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les migrations internationales, Mme Louise Arbour, Secrétaire générale de la Conférence, et aux représentants permanents du Mexique et de la Suisse auprès de l'Organisation des Nations Unies, en tant que co-facilitateurs des négociations sur le pacte mondial. 

 

L'UIESP remercie vivement les membres du Comité spécial pour leur engagement et leur réactivité dans la préparation de la déclaration, ainsi que tous les autres membres de l'UIESP pour leurs commentaires et suggestions. Elle remercie aussi la Division de la Population des Nations Unies pour son ouverture et son soutien actif à l’entreprise.

 

Nous espérons que bon nombre d'entre vous diffuseront la déclaration au sein de leurs réseaux respectifs. N'hésitez pas à utiliser le document comme base de discussions plus approfondies sur le sujet. En dépit du retrait récent des États-Unis du processus, l'engagement de développer un pacte mondial reste fort pour de nombreux pays et la contribution des démographes à cette discussion demeure primordiale.

 

Voir aussi IUSSP Policy & Research Paper #24: "Advancing Knowledge on International Migration: Data and Research Needs", par Philippe Fargues (European University Institute), 2018.

Français
Donate