Vous êtes ici

Share

Atelier de l'UIESP : La science du choix -
Comment modéliser le processus de décision?

Rostock, Allemagne, 28-30 octobre 2015 


Organisé par :

- le Comité scientifique de l'UIESP Microsimulation et modèles multi-acteurs en démographie 

- et le Max Planck Institute for Demographic Research (MPIDR)

 

Comité scientifique de l'UIESP Microsimulation et modèles multi-acteurs en démographie

Président : Frans Willekens (MPIDR)
Membres : Alexia Fürnkranz-Prskawetz (Vienna Institute of Demography) et Jakub Bijak (University of Southampton)

  •  Coordinatrice de l'atelier : Anna Klabunde (MPIDR)
  •  Soutien administratif : Ute Papenhagen (MPIDR)
 

L'objectif de l'atelier était de discuter (a) des différentes approches sur la façon dont les individus prennent des décisions et (b) des modèles de probabilité alternatifs pour les processus décisionnels. Les décisions s’insèrent dans un contexte : des facteurs et des processus contextuels influencent les décisions des individus. Le résultat d’un processus de décision se compose de deux éléments : la décision elle-même et le temps de la décision (ou temps de délibération). 

 

L'atelier a traité des décisions qui orientent le cours de la vie, par exemple :

  • Choix du mode de vie : comment vivre et se comporter?
  • Quels amis choisir et comment construire un réseau d'amis?
  • Quand débuter un partenariat à long terme et avec qui s’associer?
  • Se marier, cohabiter, ou «vivre ensemble séparément» ?
  • Avoir des enfants ou non? Avoir un autre enfant?
  • Quel travail choisir?
  • Quelle offre d'emploi accepter? Est-il temps de changer d'emploi?
  • Acheter ou louer son logement ?
  • Quand prendre sa retraite?
  • Emigrer ou non? Où émigrer?
  • Comment se préparer aux imprévus de la vie?
  • Epargner pour assurer ses vieux jours ou compter sur la famille et les amis?

 

 

L'atelier a réuni une quarantaine de chercheurs de 11 pays parmi lesquels des démographes, des sociologues, des économistes, des psychologues, des anthropologues, des statisticiens, des mathématiciens et des informaticiens. Dix-neuf communications ont été présentées, y compris une conférence en ouverture sur la modélisation du choix par Joan Walker de l'Université de Californie, Berkeley. 


Les participants ont traité de la prise de décision à partir de différentes approches. Les présentations comprenaient des contributions théoriques, des études expérimentales, des méthodes de régression, des méthodes à base d’entretiens et des études de simulation.


Une conclusion importante de cet atelier est que la compréhension et la prédiction des tendances démographiques exigent une bonne compréhension des mécanismes comportementaux qui sous-tendent les décisions et les actions individuelles. La modélisation et la simulation permettent de mieux comprendre la nature et les effets de processus multiples et en interaction.

 

A lire : 

 Le rapport du séminaire, le programme et la liste des participants.

 Les communications de l’atelier (working papers). 

 Les diaporamas et les vidéos des auteurs ayant accepté de les partager sont accessibles à partir de la page web du programme (dans les "working papers" - réservés aux membres). 

 

Financements :

L'atelier a bénéficié de financements du Max Planck Institute for Demographic Research (MPIDR) et de l'Union internationale pour l'étude scientifique de la population (UIESP).

 
 
        

 



Français
Donate