Vous êtes ici

Share
 

Donner du sens aux données en ligne pour les recherches démographiques

Stanford, Etats Unis, 25 juin 2018

  

Le 25 juin 2018, à Stanford, en Californie, le comité scientifique Big Data et processus démographiques de l'UIESP a organisé un atelier sur le thème «Donner du sens aux données en ligne pour les recherches démographiques» dans le cadre de la Conférence internationale sur le Web et les médias sociaux  Lee Fiorio, de l’Université de Washington, a assuré l’organisation de l’atelier, avec l’objectif de réunir des spécialistes des sciences sociales et des données, issus des milieux universitaire et industriel afin de discuter des défis et des solutions innovantes pour travailler avec de nouvelles formes de données numériques sur les questions démographiques

 

 

Joshua Blumenstock, professeur et directeur du Data-Intensive Development Lab de l’Université de Californie à Berkeley, a ouvert la réunion avec une présentation  intitulée «Mesures en temps réel de la pauvreté et de la vulnérabilité», dans laquelle il a montré comment utiliser des données de téléphones portables pour produire des estimations dynamiques et spatialement granulaires du bien-être relatif dans les pays en développement. Dans la deuxième présentation d’ouverture, intitulée «Exploiter les portails publicitaires en ligne pour les données démographiques mondiales», Ingmar Weber , directeur de recherche pour Social Computing à l'Institut de recherche informatique du Qatar (QCRI), a   décrit ces portails publicitaires et suggéré les types d'analyses démographiques qu'ils pourraient faciliter. 

 

L'atelier comprenait ensuite deux séances de communications orales. La première séance, organisée autour des questions d’inférence, regroupait trois présentations sur les stratégies permettant d’inférer divers comportements et résultats démographiques à partir de données en ligne, notamment la mobilité et la migration, la fécondité et la consommation de drogues. La deuxième séance, organisée autour des questions de biais, comprenait trois présentations sur les stratégies d’évaluation, de compréhension et de neutralisation des biais dans les enquêtes en ligne ou des formes plus indirectes d’inférence à partir des données des médias sociaux. Pour plus de détails, voir le programme de l' atelier .

 

La vingtaine d’universitaires et chercheurs de l'industrie présents se sont engagés dans des discussions animées et ont pu construire de nouvelles connexions. Des projets de collaboration future sur des questions liées à la qualité des données et des données dans la recherche sur la population sont en cours d’élaboration.

 

Cette activité s'est appuyée sur des initiatives précédentes (par exemple, les ateliers sur la démographie et les médias sociaux à l'ICWSM en 2016 et 2017) pour favoriser la communication entre les démographes et les spécialistes des données. 

 

 Pour plus d'informations:

 

Si vous avez des questions concernant cet atelier, veuillez contacter Lee Fiorio ( fiorio@uw.edu ). Pour des questions générales sur le comité Big Data et processus démographiques de l'UIESP, veuillez contacter  Emilio Zagheni

 

Financement: L'atelier a reçu le soutien de l'Institut Max Planck pour la recherche démographique.

 

 

 

 

  

 

Français
Donate