Vous êtes ici

Processus et dynamique des mariages transfrontaliers

Share
Français
début: 
2010
fin: 
2012
(2010-2012)
Président-e (s) 
Doo-Sub Kim (Hanyang University)
Membres du comité de pilotage 
Gavin W. Jones (School of Demography- Australian National University)
Bhassorn Limanonda (College of Population Studies, Chulalaongkorn University)
Wen-shan Yang (Academia Sinica)
Contact au sein du Conseil de l'UIESP 
Shireen Jejeebhoy (Independent Researcher)
Secrétariat de l'UIESP 
Paul Monet (International Union for the Scientific Study of Population (IUSSP))
Termes de référence: 

Les migrations transfrontalières liées au mariage se sont accrues dans le monde entier au cours des dernières années. Les mouvements transfrontaliers massifs d’hommes et de femmes à la recherche d’un travail ou d’un conjoint dans les pays de destinations ont reçu une attention croissante de la part des chercheurs et des décideurs politiques. Les migrations pour le mariage deviennent un phénomène de plus en plus banal et font à présent partie de la vie courante des pays d’accueil.

 

L'objectif principal de ce Comité scientifique est de faciliter la recherche sur les causes, les processus et les conséquences des migrations transfrontalières de mariage. Le champ d'étude du comité comprendra à la fois les pays d'origine et les pays d'accueil des migrants au mariage. Le Comité se veut une plate-forme pour que des chercheurs ayant des approches et des compétences diverses puissent débattre et apprendre les uns des autres sur la question des migrations de mariage. Le Comité espère ainsi contribuer à une meilleure compréhension de la dynamique et des processus des mariages transfrontaliers.

 

Les sujets auxquels le Comité prêtera attention comprennent notamment  : le contexte historique et les tendances démographiques; les caractéristiques individuelles des couples mariés; les motivations et les processus de migration de mariage; la dissemblance des époux ; la stabilité conjugale et le divorce; l’installation après l’immigration et l’intégration sociale; la fécondité des migrants de mariage; l’éducation de la deuxième génération; les impacts sociaux et économiques dans les pays d’origine et d’accueil; les enjeux légaux et de citoyenneté; et les implications pour les politiques publiques.

 

Le Comité prévoit d'organiser, au cours des trois prochaines années (2010-2012), des séminaires ou des symposiums portant sur les aspects scientifiques et politiques de ces questions clés liées au mariage transfrontaliers et de stimuler le débat, tant en termes généraux qu’en référence à des pays ou régions spécifiques. Des efforts seront également faits pour rechercher des financements pour la publication et la diffusion d'une ou deux monographies sur ce sujet d'ici à la fin de l'année 2012.

Programme: 

Séminaire de l’UIESP sur une approche mondiale des migrations internationales liées au mariage

Séoul, Corée du Sud, 20-21 octobre 2011

 

  • Une petite sélection des communications a été publiée dans un numéro spécial intitulé “Marriage Migration in Asia,” Gavin W. Jones, ed., in Asian and Pacific Migration Journal, volume 21, No 3, September 2012.
  • Une large sélection des communications a été publiée dans Cross-border Marriage: Global Trends and Diversity, Doo-Sub Kim, ed. Seoul: KIHASA, 2012.
  • Un article sur le sémainire intitulé “International Marriage: Herr and Madame, Señor and Mrs,” est paru dans The Economist,November 12, 2011.
Donate