Vous êtes ici

Share

Festival Data for Development et réunion UN-SDSN TReNDS

Bristol, Royaume Uni– 21-25 mars 2018

 

 

 

Tom Moultrie, ancien membre du Conseil de l'UIESP et professeur de démographie à l'Université du Cap, a assisté au Festival "Data for Development" organisé par le Global Partnership for Sustainable Development Data (GPSDD) à Bristol à la fin du mois de mars. Quelque 300 experts en données, venant du monde politique, de la société civile, du monde des affaires et du monde universitaire, ont participé au premier festival organisé par le GPSDD depuis son lancement en 2015. L'UIESP a formellement confirmé son affiliation au GPSDD lors de la Conférence internationale sur la population au Cap en 2017. 

 

Le festival a donné l'occasion aux affiliés, qui s’étaient souvent engagés seulement virtuellement , de se rencontrer en personne et de partager expériences et idées  à propos de l'utilisation des données pour le développement. Le Festival était organisé autour de quatre thèmes parallèles : planète, processus, population et prospérité. 

 

Les participants ont traité de différentes questions portant sur l'accès ouvert aux données, leur confidentialité (particulièrement pertinente dans le contexte des révélations, la veille du début du festival, sur le traitement par Facebook des données d'utilisateur révélées), lacollecte de données communautaire et les nouvelles applications et méthodes de collecte et de modélisation. 

 

Les présentations sur la production d'estimations démographiques à un niveau très fin qui pourraient être utilisées dans le suivi de la réalisation des objectifs de développement durable étaient particulièrement intéressantes pour les démographes et experts de la population. L'initiative GRID3, financée par la Fondation Bill et Melinda Gates, en partenariat avec l'UNFPA, WorldPop, l'Université de Southampton et le Center for International Earth Science Information Network (CIESIN)  de l'Université Columbia) a été dévoilée.

 

Tom Moultrie a présenté une communication sur l'importance  du recensement dans le contexte des objectifs de développement durable. En plus d’offrir des données empiriques précieuses en soi, le recensement fournit la base d'échantillonnage clé pour les enquêtes, permet la validation des estimations provenant d'autres sources et pourrait être un outil important pour évaluer la complétude des données enregistrées et des statistiques produites par l'état civil.

 

Les deux jours suivant le Festival, le réseau de recherche thématique des Nations Unies, Sustainable Development Solutions Network (UNSDSN) s'est réuni. Le Réseau, auquel l'UIESP est également affiliée, cherche à catalyser une réflexion nouvelle et innovante dans le domaine des données et des statistiques pour atteindre les objectifs de développement durable, en réunissant un petit groupe d'universitaires et de praticiens issus d'un large éventail de disciplines. En plus d'étoffer les stratégies de recherche et de communication du Réseau (Tom a écrit un article pour le Réseau sur la question de savoir qui pourrait être laissé pour compte dans les ODD, ainsi qu'un document d'orientation (policy brief) sur l'importance - et les défis associés - du recensement dans la réalisation des ODD)  L'objectif particulier de la réunion était de comprendre le rôle crucial que les villes, ainsi quele développement et les changements urbains, joueront dans la réalisation d'un développement mondial durable.

 

 

Le voyage de Tom Moultrie a été financé conjointement par UNSDSN-TReNDS et par l'UIESP via sa subvention de la Fondation Hewlett.

 
Français
Donate